La Lettre du Musicien

chargement...
La Lettre du Musicien : Tribunes

Tribunes

Écologie de l’art animal

Depuis quelques années, nous nous voyons contraints de remettre en question notre rapport à l’animal. Question essentiellement écologique, face à l’urgence de reconsidérer les interrelations entre vivants humains et non humains au moment où la vie sur terre est menacée par les premiers. 

L’opéra, cette contre-nature…

Depuis sa naissance, l’opéra a quelque chose d’hybride, de chimérique, de monstrueux. On se demande comment il a survécu, de quel type de vie il est animé pour exister encore.

Face au Covid-19, l’imagination au pouvoir  !

La crise sanitaire risque de se prolonger pendant encore de longs mois. Faire le gros dos en pariant sur un retour à la normale serait une erreur. La phrase « On le fera quand la crise du coronavirus sera derrière nous » doit donc céder la place à « Il faut trouver le moyen de le faire malgré le coronavirus ».

L’enfance d’Orphée

J’ai eu la chance d’être le témoin de la renaissance d’une centaine d’enfants. On sait qu’un initié traverse une mort symbolique pour renaître à un nouveau regard, illuminé, sur l’existence.

«Pour un monde musical écologique et social»

 Ecrite par Pierre Barrois, Louise Lapierre et Gilles Schuehmacher, cette tribune, à laquelle La Lettre du Musicien s’associe, entend mettre les questions environnementales au cœur de la sortie de crise sanitaire pour le secteur musical.

Premiers signataires : Julien Chauvin, Sébastien Daucé, Elsa Dreisig, Ophélie Gaillard, Raphaël Merlin, Raphaël Oleg, Mathieu Romano, Jean Rondeau, Nicolas Simon, Justin Taylor, Vanessa Wagner…

La Lettre du musicien confiné

#9 Extrait du recueil « Lettres de Musiciens Confinés » : Hélène Fouquart, pianiste

« Solidarité à tout prix »

D’abord, être interloqués, sidérés, se retrouver tellement désemparés que l’on ne sait plus à quoi va pouvoir nous servir tout ce temps dont on dispose et qui nous apparaît tout d’un coup si long !